La curiosité a tué le chat

Accueil » Articles » La curiosité a tué le chat

Vous connaissez cette expression anglaise, « Curiosity killed the cat » ? Il s’agit d’un proverbe idiomatique utilisé pour nous avertir que la curiosité peut parfois conduire à un danger ou à un malheur.

Cette curiosité risquée, j’en suis témoin à toutes les semaines, si ce n’est à tous les jours. Elle prend la forme de phrases comme : « J’ai plein d’idées de business », « Je suis créatif », « Tout m’intéresse », « Je n’y peux rien, je suis curieux », « Il faut que je me diversifie », « J’ai besoin de nouveauté », « Je suis tanné de mon logo », etc…

Si être créatif, avoir plein d’idées ou être curieux sont de bonnes qualités à avoir en affaires, alors pourquoi craindre un malheur ou un danger? Parce que le danger ne réside pas dans ces qualités, mais dans leur utilisation.

 

Confusion = Hésitation

Mal appliquer sa créativité peut rapidement mener à l’éparpillement, créant ainsi de la confusion pour vos clients. Alors qu’hier ils vous reconnaissaient pour votre travail en Xservice ou pour Xproduit, aujourd’hui ils n’en sont plus certains. Et lorsque la confusion s’installe, l’hésitation du client n’est pas très loin.

 

Le pouvoir de la concentration

Lorsque j’étais enfant, il m’arrivait de m’amuser avec une loupe. On m’avait montré qu’en l’utilisant pour concentrer les rayons du soleil, je pouvais arriver à brûler un bout de papier et le faire s’enflammer.

Imaginez maintenant que vous CONCENTREZ votre créativité, votre curiosité et votre capacité à générer des idées, EN DIRECTION de votre activité, de votre champ d’expertise et de votre entreprise. Vous renforcerez ainsi la clarté et laisserez une marque bien nette dans l’esprit de vos clients.

Vous n’avez pas neuf vies comme le chat, concentrez-vous. 😉